La nuit #1

♫ ♪ Aim at my body, Rimer London

La nuit à Buenos Aires, c’est tout un programme. Pour paraphraser ce cher Jacques Séguéla, je dirais que « si tu n’as pas fait la fête à BA avant tes 30 ans, c’est que tu as raté ta vie ».

Ici, tout commence plus tard. Tu as rendez-vous dans le bar à 23h, et tu te rendras en discothèque vers 2h du matin. La fête battra son plein à 3h, pour continuer jusqu’au petit matin… C’est-à-dire 8h.

Ici, l’expression « se mettre sur son 31 » prend tout son sens. Les filles (en général grandes, bronzées et les cheveux longs) arborent des looks savamment étudiés, où talons hauts et minijupe sont de rigueur. Pour les garçons, chemise et eau de Cologne feront l’affaire.

Un autre dicton qui fait sens à Buenos Aires est : « chaque chose en son temps ». En effet, toi, petit Français, a l’habitude de te trémousser dès 22h dans un bar. Là, il faut oublier ! Il est visiblement plus ou moins interdit de danser dans les bars, pour éviter les mouvements de foule semble-t-il. Ce qui donne lieu à des moments cocasses : le DJ est en train de « kiffer la vibe », mouvement du bras à l’appui, et dans la salle…. Les gens se contentent de le regarder fixement. Et de hocher la tête. Un peu comme dans un concert de jazz finalement, mais avec du David Guetta lancé à 110 décibels.

 

En définitive, une des choses que je préfère en soirée, c’est le moment où tu pénètres dans une discothèque (en argentin « boliche »). Lorsque dans la pénombre,  la musique au loin est assourdissante. Tu as l’impression d’être dans un autre monde, enivré par l’alcool. C’est un moment suspendu dans le temps. Quelques minutes après, tu t’égosilleras sur un vieux tube des années 90. Réaliseras des chorégraphies que toi seul comprendras. Tu seras heureux.

Mais à Buenos Aires, la magie de cet instant ne disparaîtra pas une fois la porte franchie. Car dans la rue, c’est un défilé permanent. Tu pourras croiser un mec déguisé en coccinelle te demandant d’où tu viens, ou encore un groupe de Brésiliens jouant guitare et tam-tam au beau milieu de la Plaza Serrano.

 

To be continued…

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s