Le petit garçon d’Iruya

Iruya, c’est ce petit village de 1000 habitants perché dans les montagnes… Son accès restera certainement à jamais gravé dans ma mémoire, tant il fut impressionnant ! Des kilomètres de virages, et en bord de route, le précipice. Il faut avoir le coeur bien accroché ! Mais une fois arrivé, c’est l’émerveillement.

Il faut vous imaginer un tout petit village : la place principale, avec son église et ses quelques maisons adjacentes et une dizaine de ruelles. Les enfants jouent dans la rue, les anciens boivent leur maté et les jeunes discutent entre eux adossés à l’église. On voit passer de temps en temps un homme à cheval, ou à dos d’âne. Pour le coup, on a vraiment la sensation d’être seul au monde.

Moi qui ai toujours été fascinée par les grandes villes, je me suis surprise à envier les habitants d’Iruya. Tout était calme, paisible. On sentait l’envie d’être ensemble, de partager les plaisirs simples de la vie. Une des expériences les plus marquantes de mon séjour en Argentine.

Et toujours le concours Marie Claire Maison : votez ici !

Qu'en dites-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s