Time to brunch

Voici le Olsen, un petit bar/restaurant vintage 😉 (private joke) comme je les aime. Une déco rétro, une programmation musicale so funky et une carte alléchante d’inspiration scandinave. Saumon fumé, truite, blinis… Un des rares endroits à Buenos Aires où manger du poisson !

Le Olsen, Gorriti 5879, +5447767677

+++

Publicités

Last Friday’s Night

♫ ♪ Back in Black, AC/DC

Thank God It’s Friday !! Ou le jour idéal pour parler enfin de cette chaîne de restaurant pas du tout argentine, pas du tout typique et très junk food… mais que j’adore ! Allez savoir pourquoi, alors qu’en France je rechigne toujours à aller au Buffalo Grill pour déguster sa savoureuse salade de bienvenue (enfin bon, on ne me le propose pas non plus tous les quatre matins), ici je suis comme une gamine quand il s’agit d’aller chez Friday’s.

D’une, parce que j’aime beaucoup leur déco. Et leur programmation musicale. Même si c’est pas du tout argentin et pas du tout typique. De deux, parce que c’est ambiance djeunes (et donc cooool). Et de trois, parce que la foule attire la foule.

Eh oui, il y a tout un protocole à suivre pour avoir le privilège de s’asseoir à une de leurs tables. On donne donc son nom à la serveuse et on attend sagement qu’elle vous appelle pour avoir le droit de rentrer dans le resto. Et des fois, on se prend la honte.

Comme vous le savez tous (ou pas), je m’appelle Karine. Pas non plus le prénom le plus risible du monde (même si je pense qu’il fait partie du top 3 des prénoms aux diminutifs les plus pourris… Pas la peine de vous faire un dessin !). En Argentine, ça se transforme en Karina (mon double maléfique :D). Pour mon plus grand bonheur (soupir), un talk show a popularisé ce prénom de façon… hystérique ! C’est ici que ça se passe.

Pourquoi je vous raconte tout ça ? Parce que lorsque la serveuse a crié mon prénom, un groupe de djeunes s’est empressé d’hurler à son tour : « KarinaaAAAaaAaa !! ». Bonheur. Joie.

Bref, je m’appelle Karinaaaaaaaaaaaaaaa !

http://www.tgifridaysargentina.com/

(N’importe quoi ce post !)

+++

La Biela : le chic d’antan

Coup de coeur pour cet élégant café, au cadre chaleureux et reposant. C’était autrefois le rendez-vous des coureurs automobiles, dont l’empreinte est bien visible sur les murs et sur la carte ! Aujourd’hui, c’est un des lieux les plus prisés des 50 ans et plus, qui s’y retrouvent en fin d’après-midi pour lire le journal ou jouer aux cartes.

Idéal pour se reposer après une journée endiablée dans Recoleta !

Avenida Quintana 600, Recoleta +5448040449 http://www.labiela.com

Interlude Chili : le bar fantôme

Voici un salon de thé un peu particulier, puisqu’il semble tout droit sorti d’un film de Tim Burton. Vous pourrez ainsi siroter tranquillement votre thé à bord d’un train désaffecté, sur un air de piano du gérant. D’ailleurs, de l’extérieur, c’est le seul élément qui invite à monter à bord !

Il fait aussi office du musée du bizarre, puisqu’une fois passé le wagon-bar s’ouvre à nous un espace meublé de vieilleries et d’objets de bric et de broc : un vélo suspendu à l’envers, un masque de Scream ensanglanté, une vieille poupée… Ambiance squat de l’étrange !

A Valparaiso, le long des berges.

muu lecheria

♫ ♪ The Brian Setzer Orchestra, Jump Jive An’ Wail

A Buenos Aires, on trouve de tout ! Même un « diner » américain, à l’allure kitsch-vintage-rétro. C’est évidemment sa décoration qui attire l’oeil en premier : de vieilles affiches publicitaires, de confortables fauteuils aux couleurs pastels, des lustres… clinquants !

En plus, à chaque fois que je rentre dans un restaurant de la sorte, je pense à Pulp Fiction, et à son mythique Jack Rabbit Slim’s. Il ne reste plus qu’à danser le twist, et on s’y croirait !

Armenia 1810, Palermo +5448313168 http://mundomuu.com.ar/

Même Elvis a fait le déplacement.

El Club de la Milanesa

El Club de la Milanesa est une chaîne de restaurant qui propose, comme son nom l’indique des escalopes à la milanaise (fritas ou al horno), mais pas que ! Il y en a pour tous les goûts : aux 4 fromages, au cheddar, à l’oignon, à l’américaine… Vous pourrez aussi y déguster des salades, des sandwichs, ou pour ceux qui veulent grignoter, des tapas.

A noter : le restaurant livre également à domicile.

Une bonne adresse, qui propose des plats simples et peu coûteux !

Arévalo 2870 +5447772223 http://www.elclubdelamilanesa.com/

Milanesa a caballo (pour 2) accompagnée de purées de pommes de terre et de citrouille

Vous remarquerez qu’ici, on ne plaisante pas avec les portions !

b-Blue

Que serait Buenos Aires sans ses bars et ses restaurants ?

Ici le b-Blue, délicieux restaurant qui fait également office de salon de thé. Ambiance cosy et musique douce rendent ce lieu particulièrement agréable le dimanche matin… On s’est compris !

Chose rare, on peut y déguster des légumes ! Comptez 40 pesos, soit 7 €, pour la formule entrée + plat du jour.

b-Blue, Armenia 1692, +54 48317024 http://www.b-blue.com.ar/

Tarte au saumon et petits légumes